Projet C
Résilience des territoires face à l'activité minière, de son démarrage à son arrêt 
 
 
Objectifs 
 
Nécessité d’appréhender le devenir des territoires miniers habités au-delà de la durée de vie de la mine  
 
• Élaborer une matrice d’analyse (trames narratives, multicritères) sur l'évolution des villes qui se sont développées autour des projets miniers et de leur population afin de mettre en lumière les facteurs qui influent sur leur résilience ;
• Développer une méthodologie d’évaluation de la résilience des territoires face aux transformations induites par le démarrage d’une activité minière (construction d’infrastructures, besoin en main d’œuvre et en matériel, afflux de capitaux, afflux de travailleurs, etc.), durant son exploitation (activités quotidiennes, fluctuations de l’activité, suivis, etc.) et par son arrêt (perte d’emploi, arrêt du financement des infrastructures, etc.) ;
• Proposer des méthodes pour préparer et accompagner les territoires vers une plus grande résilience.
 
Actions 
 
• Synthèse bibliographique sur la notion de résilience, telle qu’appliquée actuellement aux systèmes industriels, aux populations, aux villes, etc. (ex. : résilience après la survenue d’une catastrophe naturelle) et les transformations induites par le démarrage, la tenue et l’arrêt des activités minières ;
• Cartographie critique multicritère des villes minières (type de ressources mono/multi-métal, localisation, etc…) documentant et illustrant les cas historiques (ie. analyse du passé pour anticiper les applications actuelles/futures). Cette action permettra d’évoluer vers un outil permettant d'évaluer/anticiper les périodes critiques des territoires miniers. 
 
Mise en œuvre 
 
• Travail de défrichage préliminaire avant de démarrer une thèse ou un post-doctorat sur ce sujet sous forme de :
• Stage de niveau M2 ou dernière année d’école d’ingénieur ou Mastère Spécialisé. Stage basé à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) avec une période d’un mois en France. 
• Mission en France : Stagiaire (1 mois), Yona Jébrak de l’UQAM (1-2 semaine). 
 
Porteurs : Noémie Fayol (IMT Mines Ales) en collaboration avec l’Université du Québec à Montréal 

Mots Clefs : Mines, Carrières, Résilience, Fermeture, Après Mines, Territoire

 
Copyright © 2020 - Tout droits réservés -
 www.industrie-minerale-territoire.fr 
 
 OPENELEMENT. TEMPLATE réalisé par  SENSODE